rfi

OIM | 600 migrants africains ont été expulsés d'Algérie. Au centre de transit pour les migrants a Arlit, ils reçoivent l’assistance directe (nourriture, eau, abri, assistance médicale et psychosociale avant de partir pour le centre de transit d’Agadez.
REUTERS/Antonio Parrinello/File Photo | Précédent débarquement de migrants du bateau Diciotti en Sicile, Italie, le 13 juin 2018.
REUTERS/Hani Amara/File Photo | Un bateau de migrants au large de la Libye.
REUTERS/Pascal Rossignol | Plusieurs centaines de bénévoles et citoyens engagés, rejoints par quelques migrants, sont entrés ce samedi 7 juillet à Calais.
JEFF PACHOUD / AFP | Le nombre de mineurs placés en rétention a augmenté de 70% en 2017.
OLMO CALVO / AFP | Des migrants à bord du navire humanitaire de l'ONG Open-Arms, le 1er juillet 2018.
Sébastien Nemeth/RFI | Dadaab, le premier camp ouvert en 1991, est devenu depuis une ville-camp de réfugiés.
Kay Nietfeld/Pool via Reuters | Emmanuel Macron et Angela Merkel lors d'une précédente rencontre à Berlin, en avril dernier.
Thomas SAMSON / AFP | Quelques milliers de personnes se sont retrouvées ce dimanche 17 juin à Paris pour accompagner la marche pour les migrants.
Karpov / SOS Mediterranee/handout via REUTERS | Sur l'Aquarius qui va accoster à Valence, leur port d'accueil, les rescapés de l'odyssée se réjouissent de la fin de leur errance sur mer.
REUTERS/Tamas Kaszas | L'Afghan Samsoor Lahoo avait développé un réseau quasi industriel de trafic d'êtres humains vers l'ouest de l'Europe en pleine vague migratoire. Il a été condamné à 25 ans de prison, le 14 juin 2018, en Hongrie, pour la mort de 71 migrants en 2015.
Karpov / SOS Mediterranee/handout via REUTERS | Sur le pont de l'Aquarius qui fait route vers l'Espagne, c'est le temps du repos. Le bateau affrêté par SOS Méditerranée et MSF fait route vers Valence où il arrivera cette fin de semaine.