rfi

REUTERS/Denis Charlet/Pool | Le président français Emmanuel Macron, le 16 janvier 2018 à Calais, dans le nord de la France.
REUTERS/Hani Amara | Retour à Tripoli pour ces personnes secourues par les gardes-côtes libyens, le 9 janvier 2018.
ANGELOS TZORTZINIS / AFP | Des migrants attendent d'être secourus par les garde-côtes italiens, à 30 miles marins de la côte libyenne, le 6 août 2017.
REUTERS/Giorgos Moutafis/File Photo | Des migrants sur l'ïle de Lesbos, en Grèce en 2016.
Patrick Bar / SOS Méditerranée | Avril 2016, un canot pneumatique est en passe de sombrer avec quelques dizaines de migrants. En arrière plan, l'imposant «Aquarius» de SOS Méditerranée a repéré l'embarcation.
JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP | Médecin humanitaire et élu à Metz, Raphaël Pitti a décidé de rendre sa Légion d'honneur pour protester contre la politique migratoire du gouvernement Macron.
REUTERS/Mohamed Azakir | Camp de réfugiés syriens au Liban, le 18 novembre 2014.
FEDERICO SCOPPA / AFP | Lors du sauvetage de 255 migrants, en mer Méditerranée, dans la nuit du 25 au 26 décembre 2017.
Photo d'archive, dans la jungle de Calais. Crédit : Mehdi Chebil
RFI/Delphine Bousquet | L'ancien président béninois et vice-président du Forum Afrique Nicéphore Soglo.
REUTERS/Zoubeir Souissi TPX IMAGES OF THE DAY | Des migrants tunisiens secourus par la marine, à Bizerte le 12 octobre 2017.
REUTERS/Alkis Konstantinidis/ | Une distribution de nourriture aux réfugiés sur l'île de Lesbos (photo d'illustration)