Érythrée

Une partie des enfants-esclaves secourus lors de l'opération Sawiyan. Crédits : Interpol
REUTERS/Guglielmo Mangiapane | Des migrants secourus par l'Aquarius des ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, le 10 août 2018, au large de la Libye.
JACK GUEZ / AFP | Depuis plus d'un an, les conditions d'obtention de l'asile se sont durcies en Suisse pour les Érythréens, provoquant l'inquiétude de la communauté (image d'illustration).
Les couloirs humanitaire entre l'Italie et l’Érythrée ont bénéficié à plusieurs centaines de personnes.
Des migrants africains, libérés le 15 avril 2018 après avoir été enfermé dans le centre de détention de Saharonim dans le désert de Néguev.  Crédit : Reuters
REUTERS/Thomas Mukoya | Vue aérienne d'Asmara, la capitale de l'Erythrée
AFP PHOTO/ASHRAF SHAZLY | Des réfugiés érythréens dans un camp de migrants au Soudan (photo d'illustration).
Migrants au large de l'Italie / picture alliance
Italian Police Department/Handout via REUTERS | Les policiers italiens sont accompagnés d'un homme identifié par eux comme un trafiquant, mais qui ne serait qu'un migrant, Palerme, 8 juin 2016.
© UNHCR/K.GebreEgziabher
Crédit : Reuters / Abduljabbar Zeyad
Crédit : RFI