Algérie

Des migrants dans le désert, quelque part entre l'Algérie et le Niger. Crédit : capture d'écran d'une vidéo de Sylla Ibrahima Sory (expulsé d'Alger en novembre 2017)
Les migrants sont abandonnés dans le désert du Sahara par les autorités algériennes. Crédit : Sylla Ibrahima Sory
Une Algérienne a vu sa demande de naturalisation refusée. Crédit : Pixabay
Depuis le début de l’année, les autorités algériennes ont expulsé plusieurs centaines de migrants subsahariens à ses frontières sud.
© AFP/Issouf Sanogoissouf Sanogo | Une camionnette transportant des migrants  à Agadez au Niger (photo d'illustration).
Google maps | Les migrants sont véhiculés jusqu'à Bordj Badji Mokhtar. Ensuite, ils doivent marcher jusqu'à la frontière malienne.
Photo d'archive prise dans un camp de migrants dans le sud-est de l'Algérie. Crédits : Ansa
© Bachir Belhadj | Le stade est l’un des rares endroits où les migrants sont visibles et où ils se mêlent aux Algériens. Janvier 2015
Wikimedia Commons / W. Robrecht | Les migrants expulsés d'Alger sont venus grossir les rangs à Tamanrasset (photo d'illustration).
AFP PHOTO/FAROUK BATICHE | Des migrants en provenance du Niger, en situation irrégulière en Algérie, dans la ville de Boufarik, en 2014.
Wikipedia | Vue aérienne de la ville d'Oran.
REUTERS/Hani Amara | Des garde-côtes libyens sur une base navale à Tripoli, après avoir secouru des migrants, le 24 novembre 2017 (image d'illustration).