Algérie

AFP | Angela Merkel (à gauche) et son homologue algérien Abdelaziz Bouteflika (à droite), le 17 septembre 2018.
Fortuna / VEGA | Le film Fortuna, qui conte l'histoire d'une migrante éthiopienne recueillie dans une communauté religieuse suisse, a été présenté lors des Rencontres cinématographiques de Béjaïa. ( Image : vegafilm.com)
© Bachir Belhadj | Le stade est l’un des rares endroits où les migrants sont visibles et où ils se mêlent aux Algériens. Janvier 2015
Archive - Des migrants quelque part dans le désert entre l'Algérie et le Niger. Crédit : InfoMigrants
OIM | 600 migrants africains ont été expulsés d'Algérie. Au centre de transit pour les migrants a Arlit, ils reçoivent l’assistance directe (nourriture, eau, abri, assistance médicale et psychosociale avant de partir pour le centre de transit d’Agadez.
Des migrants dans le désert, quelque part entre l'Algérie et le Niger. Crédit : capture d'écran d'une vidéo de Sylla Ibrahima Sory (expulsé d'Alger en novembre 2017)
Les migrants sont abandonnés dans le désert du Sahara par les autorités algériennes. Crédit : Sylla Ibrahima Sory
Une Algérienne a vu sa demande de naturalisation refusée. Crédit : Pixabay
Depuis le début de l’année, les autorités algériennes ont expulsé plusieurs centaines de migrants subsahariens à ses frontières sud.
© AFP/Issouf Sanogoissouf Sanogo | Une camionnette transportant des migrants  à Agadez au Niger (photo d'illustration).
Google maps | Les migrants sont véhiculés jusqu'à Bordj Badji Mokhtar. Ensuite, ils doivent marcher jusqu'à la frontière malienne.
Photo d'archive prise dans un camp de migrants dans le sud-est de l'Algérie. Crédits : Ansa