Chypre

À Chypre, des demandeurs d’asile sont contraints de partager des logements inappropriés, faute de moyens financiers. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
Des migrants devant le centre pour demandeurs d'asile de Pournara, près de Nicosie, en novembre 2021. Crédit : Picture alliance
Des barbelés ont été installés sur Ligne verte, près du village d'Astromeritis, pour dissuader les migrants de passer au sud de Chypre. Crédit : Picture alliance
Rama a quitté la Guinée pour Chypre il y a près de trois ans. Malgré les difficultés, elle ne désespère pas d'y construire une nouvelle vie. Crédit : Charif Bibi / InfoMigrants
Depuis 1974, l'île de Chypre est divisée en deux : le nord est sous occupation turque, et le sud, de culture grecque, est membre de l'Union européenne et reconnu par la Communauté internationale. Crédit : FlickrCC
Le camp de Pournara est le seul centre d'enregistrement pour les demandeurs d'asile à Chypre. Crédit : Charif Bibi / InfoMigrants
Le camp de Pournara, à 10 km de Nicosie, est le seul et unique centre d'enregistrement des demandes d'asile à Chypre. Crédit : InfoMigrants
Des migrants entrent dans un camp de réfugiés à Chypre. Crédit : Picture alliance
Des migrants tentant de traverser la Manche depuis la France, le 15 mars 2022. Crédit : AFP
Mahmoud vient d’Alep. Il rêve d’obtenir l’asile en Europe et de faire venir sa femme et ses enfants. Crédit : Noé Pignède/RFI
© CHRISTINA ASSI / AFP | Demandeurs d'asile dans le camp de Pournara à Chypre, le 1er février 2022.
Des demandeurs d'asile faisant la queue à Chypre (image d'illustration). Crédit : Reuters