Italie

Les garde-côtes tunisiens au large de Djerba, en Tunisie. Crédit : Picture alliance
Matteo Salvini est jugé pour séquestration de migrants et abus de pouvoir. Crédit : Reuters
Le Geo Barents a secouru 659 personnes, dont environ 150 mineurs. Crédit : Raul Gallego Abellan / MSF
Un homme arrive en Italie avec son enfant, après avoir été évacué de Libye par un vol humanitaire (image d'illustration). Crédit : HCR
À bord du Geo Barents, 659 personnes, dont 150 mineurs, attendent depuis une semaine de pouvoir débarquer dans un port sûr. Crédit : Rahul Dhankani/MSF
L'organisation Sea-Watch avait saisi un tribunal sicilien après l'immobilisation de deux de ses navires humanitaires, accusant les autorités portuaires d'outrepasser leurs pouvoirs. Crédit :  Sea-Watch, AP, picture-alliance
L’Ocean Viking a reçu, samedi 30 juillet 2022, l’autorisation de débarquer ses rescapés, dont de nombreux enfants, en Italie. Crédit : Twitter / SOS Méditerranée
Un homme brandit une photo d'Alika Ogorchukwu, mort après avoir été tabassé à mort à Civitanova, dans le centre de l'Italie. Crédit : AP - Chiara Gabrielli
Le Sea Watch 3 a secouru plus de 400 personnes le week-end dernier au large des côtes libyennes. Crédit : Sea-Watch
Des migrants en Turquie prêts à prendre la mer pour la Grèce. Crédit : Imago
Près de 600 exilés se trouvaient, le 28 juillet 2022, à bord du Geo Barents, de MSF, dans l'attente d'un port sûr où débarquer. Crédit : SOS Méditerranée
Le Sea Watch 3 a secouru plus de 400 migrants en une seule journée. Crédit : Sea-Watch