Maroc

REUTERS/Hani Amara | Des garde-côtes libyens sur une base navale à Tripoli, après avoir secouru des migrants, le 24 novembre 2017 (image d'illustration).
Image d'illustration de migrants arrivant en Espagne, en juillet 2018. Crédit : Reuters
Un marché à Madrid le 29 mai 2018 (image d'illustration). Crédit : REUTERS/Sergio Perez
La barrière qui clôt l'enclave espagnole de Melilla au Maroc. Crédit : Wikicommons
Pendant le ramadan, un Iftar est proposé aux jeunes migrants certains soirs dans la grande salle de la fondation. Crédit : Bayt al-Thaqafa
Mohammad, aujourd'hui âgé de 18 ans, sur un balcon de la fondation Bayt al-Thaqafa, dans le centre-ville de Barcelone, le 31 mai 2018. Crédit Rémi Carlier
Depuis début janvier, 2 000 migrants ont été secourus par les sauveteurs espagnols. Crédit : Salvamento maritimo
Dans la région d'Almería, en Espagne, les migrants travaillent dans la culture de la tomates pour un salaire de 35 euros. Crédit : Leslie Carretero
Image d'illustration de la ville de Rabat. Crédit : Pixabay
Des migrants à Melilla
| Photo: Port Causa Foundation