Mauritanie

Crédit : REUTERS
Des soldats maliens dans la région de Gao, en janvier 2017. Crédit : AFP