Tchad

Des migrants attendent à Tripoli d'être expulsés du pays, jeudi 24 novembre. Crédit : Reuters
Des réfugiés camerounais arrivés à N'Djamena, en décembre 2021. Crédit : AFP
Camp de réfugiés camerounais. Selon le HCR, 44000 réfugiés  ont fui des violences dans l'extrême-nord du pays, depuis août 2021 (image d'illustration). Crédit : AFP
© AP | Un camp de fortune de migrants est installé à Calais, dans le nord de la France, le 27 novembre 2021.
Déplacés internes, à Kaga Bandoro (Centrafrique), en novembre 2018. Crédit : Gaël Grilhot/RFI
Une famille de réfugiés soudanais du Darfour à Tripoli en Libye, en juin 2020. Crédit : HCR / Mohamed Alalem
Le 26 novembre 2020, plus de 400 migrants ont passé la frontière nigérienne. Crédit : OIM Niger
Ismail, au centre, est accompagné d’une quinzaine d’officiels et de policiers au moment de débarquer en France  | Source : Capture d’écran Channel 4 News
Un réfugié dans le centre de transit de Gashora au Rwanda (archives). Crédit : RFI
©HCR/Corentin Fohlen | Des femmes réfugiées soudanaises se reposent à l’ombre d’un arbre au camp de réfugiés, dans l’est du Tchad. (image d’illustration)
(Photo : UNHCR/H.Caux) | Les réfugiés soudanais sont massés à l'est du Tchad, à la frontière avec le Darfour.
Le centre de rétention administrative de Rennes. Crédit : Capture d'écran du compte Twitter de la Cimade