Un migrants à Calais, dans le nord de la France. Crédit : Mehdi Chebil.
Un migrants à Calais, dans le nord de la France. Crédit : Mehdi Chebil.

Vingt-et-une personnes dont onze enfants ont été découverts dans un camion réfrigéré qui venait d'arriver en Angleterre. Elles seraient toutes de nationalité vietnamienne et auraient embarqué depuis le nord de la France. Leur passeur, un Roumain de 29 ans, a été arrêté.

Onze enfants et dix adultes ont été découverts à bord d'un camion réfrigéré au Royaume-Uni, au port de Newhaven.

Le véhicule qui venait d’arriver sur le sol britannique était parti de Dieppe (Seine-Maritime, nord-ouest de la France) la semaine dernière, a annoncé mercredi 7 novembre le ministère de l'Intérieur britannique.

Les 21 personnes se sont toutes présentées comme étant de nationalité vietnamienne, a indiqué la chaîne britannique BBC. Les mineurs ont été pris en charge par les services sociaux, tandis que la situation des adultes est actuellement étudiée par le ministère de l'Intérieur.

Deux d'entre eux, un homme âgé de 18 ans, et une femme âgée de 27 ans, ont déjà été expulsés du Royaume-Uni.

Le conducteur du camion, Andrut Mihai Duma, un Roumain de 29 ans, a été arrêté. Il est accusé d'avoir favorisé des entrées irrégulières sur le territoire britannique. Placé en détention, il comparaîtra le 26 novembre au tribunal de Lewes (sud de l'Angleterre).

Les Vietnamiens sont présents depuis plusieurs années dans le nord de la France. Nombre d’entre eux transitaient par la ville d’Angres, à une centaines de kilomètres de Calais, avant de rejoindre l’Angleterre. Au mois de mai 2018, leur camp, surnommé "Vietnam city", a été rasé par les forces de l’ordre. Il comptait une cinquantaine de personnes.

Selon Médiapart, ces migrants Vietnamiens arrivaient à Angres après avoir payé "un trajet 15 000 à 30 000 euros". Ils atterrissaient en Russie et de là prenaient la route jusqu’en France. "À pied ou à l’arrière des camions, ils franchissent la Biélorussie ou l’Ukraine, la Pologne, la République tchèque, l’Allemagne puis la France avant leur destination finale", peut-on lire dans l’article.


 

Et aussi