Image d'illustration dans le centre pour mineurs de MSF, à Pantin. Crédit : Augustin Le Gall / Haytham pictures
Image d'illustration dans le centre pour mineurs de MSF, à Pantin. Crédit : Augustin Le Gall / Haytham pictures

Le département de Seine-Saint-Denis, en région parisienne, a ouvert mi-septembre un nouveau lieu à destination des mineurs isolés. La Cellule d’accompagnement des mineurs non accompagnés (Camna), située à Bobigny, a pour rôle d’assurer un suivi administratif aux jeunes.

Depuis le 15 septembre, les mineurs isolés du département de Seine-Saint-Denis, en banlieue parisienne, sont pris en charge dans un lieu unique : la Camna, la Cellule d’accompagnement des mineurs non accompagnés. Ils étaient auparavant accompagnés par les bureaux de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) du département.

Situé à Bobigny, ce centre ne remplace pas le PEMIE (Pôle d’évaluation pour les mineurs isolés étrangers) - géré par la Croix-Rouge - qui se trouve à seulement quelques mètres, mais il en est la continuité.

>> À lire sur InfoMigrants : Mineurs non-accompagnés : tout savoir sur votre prise en charge à votre arrivée en France

En clair, les jeunes sont dirigés vers ce nouveau lieu, la Camna, après avoir passé leur entretien d’évaluation au Pemie. Pendant le traitement de leur dossier, les mineurs sont hébergés dans des foyers ou des hôtels gérés par le PEMIE.

Lorsque la minorité du jeune est reconnue par le juge et que ce dernier délivre une Ordonnance de placement provisoire (OPP), la Camna prend alors rend le relais et loge le mineur dans son réseau d’hébergement (hôtels, foyers, familles d’accueil…).

Ce nouveau lieu permet également d’assurer un suivi administratif aux jeunes : obtention d’une carte d’identité, régularisation de leur situation, accès aux soins, scolarisation, apprentissage de la langue française…

>> À lire sur InfoMigrants : À Paris, des repas chauds et du réconfort pour les migrants mineurs à la rue

Avec le flux migratoire, le nombre de mineurs isolés ne cesse d’augmenter en France, notamment à Paris et en Seine-Saint-Denis, où le chiffre a doublé entre 2016 et 2018.

Au total, selon les estimations officielles, le nombre de mineurs non-accompagnés pris en charge par les départements devrait passer de 25 000 en 2017 à 40 000 cette année. Dans le département de Seine-Saint-Denis, on compte actuellement environ 1 200 mineurs étrangers.

>> La Pemie est située au 1-15 rue Benoît Frachon – 93 000 Bobigny. Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30, et de 13h30 à 17h. Fermé le jeudi après-midi.

>> La Camna est située au 2 rue Pablo Picasso – 93 000 Bobigny. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30, et de 13h30 à 17h30. Fermé le jeudi matin.

 

Et aussi