Le guide "Info Emploi Réfugiés" répond à des dizaines de questions et comprends des graphiques et des images pour faciliter sa lecture et sa compréhension. Crédit :  Benjamin Loyseau pour Action Emploi Réfugiés
Le guide "Info Emploi Réfugiés" répond à des dizaines de questions et comprends des graphiques et des images pour faciliter sa lecture et sa compréhension. Crédit : Benjamin Loyseau pour Action Emploi Réfugiés

La plateforme en ligne Action Emploi Réfugiés qui met en relation employeurs et réfugiés en France a lancé mardi 27 novembre un guide destiné aux migrants, à leurs potentiels patrons et aux associations qui les accompagnent. Le but : favoriser et faciliter l’accès à l’emploi des migrants et réfugiés en France.

“Je suis reconnu réfugié dans un autre pays européen, puis-je travailler en France?” “Comment puis-je obtenir des contacts professionnels?” “Qu’est-ce qu’un CDD?” “Je nettoie la maison de quelqu’un, comment puis-je être payé légalement?”

Depuis un an environ, l’association Action Emploi Réfugiés (AERé) a récolté des centaines de questions de réfugiés souvent perdus face au vaste marché de l’emploi en France. Et ils ne sont pas les seuls : employeurs et travailleurs sociaux sont aussi nombreux à se demander comment mieux intégrer les réfugiés et les migrants par l’emploi.

>> À (re)lire sur InfoMigrants : France : un plan d'action pour intégrer les réfugiés au marché du travail

Pour tenter de répondre aux nombreuses interrogations, AERé a lancé le 27 novembre un guide baptisé "Info Emploi Réfugiés" d’une centaine de pages. Son but : “Apporter des réponses factuelles aux interrogations récurrentes” des migrants ou réfugiés, des employeurs et des associations, expliquent Diane Binder et Kavita Brahmbhatt, coprésidentes et fondatrices d’Action Emploi Réfugiés. Le guide traite notamment du cadre légal, des droits, des formations ou encore des dispositifs ouverts aux migrants et à leurs employeurs, ainsi que des démarches administratives à effectuer en vue d’accéder à l’emploi.

Selon AERé, 60 000 réfugiés ou demandeurs d’asile sont actuellement en recherche d’emploi depuis plus de six mois en France. Parallèlement plus de 40 000 entreprises peinent à recruter. “Le sens de notre action est d’apporter à ce double défi une réponse conjointe”, poursuivent les deux coprésidentes. Car “ceux que l’on appelle réfugiés (...) sont avant tout des parcours, des histoires, des talents, qui souhaitent et peuvent être mis au service de la société et l’économie française”. Leur organisme est fort d'une base de données de plus de 800 profils qualifiés, des contacts avec 300 employeurs ou encore 250 emplois facilités en à peine 2 ans d’existence.

Un guide actualisé tous les trois mois

Du côté des migrants, ce qui revient le plus fréquemment sont les questions sur le droit ou non de travailler, sur les formations disponibles ou encore sur le RSA : comment l’obtenir? Est-il cumulable?, explique Violette Debarbouille, l’auteure du guide et responsable des programmes pour Action Emploi Réfugiés, contactée par InfoMigrants.

Les employeurs, eux, sont nombreux à se demander comment vérifier si un étranger est autorisé à travailler en France. “Il est déjà arrivé qu’un employeur demande un acte de naissance pour embaucher un réfugié. Jamais on n’aurait demandé cela à un autre salarié. C’est parfaitement illégal”, raconte Violette Debarbouille qui espère, avec son guide, “remettre tout le monde à niveau, employeurs comme employés”, mais aussi “renseigner” et “faire gagner du temps aux accompagnants sociaux”.

Un comité d’une vingtaine d’experts ainsi que le ministère du Travail et le Haut-commissariat aux réfugiés de l’ONU se sont attachés à relire et valider le document. Si celui-ci n’est, pour l’heure, disponible qu’en français, AERé est en recherche active de financement pour le faire traduire en anglais, en arabe ou encore en farsi prochainement.

L’organisme prévoit également de l’actualiser tous les trois mois “pour rester à jour des évolutions de la loi” et notamment les changements à venir avec la nouvelle loi Asile et Immigration. La prochaine mise à jour, indique Violette Debarbouille, aura lieu en janvier 2019. De nouvelles questions de migrants, d’employeurs ou d’associations pourront aussi être ajoutées.

>> Le guide peut être consulté en PDF sur le site : http://infoemploirefugies.com/

 

Et aussi