Crédit : RFI
Crédit : RFI

En Égypte, le célèbre footballeur Mohamed Aboutrika a été placé sur une liste de membres ou de partisans d'une organisation terroriste. La décision a provoqué une vague d'indignation chez des millions de fans au moment où l'Égypte participe au premier tour de la CAN.

Il était surnommé le Zidane de la Vallée du Nil. Sacré quatre fois meilleur joueur d’Afrique, Mohamed Aboutrika avait par ailleurs remporté deux fois la CAN et cinq fois la coupe d'Afrique des clubs champions, rappelle notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti.

Mais le meilleur joueur de l'histoire de l'Égypte, qui était vénéré comme une idole, a déçu une partie de ses fans en soutenant le candidat Frère musulman à l'élection présidentielle en 2012.

Les ennuis pour Aboutrika ont commencé après la destitution du président Mohamed Morsi en juillet 2013. Après l'adoption d'une loi déclarant terroristes les Frères musulmans, Aboutrika a vu ses avoirs saisis par la commission chargée de confisquer les biens de la confrérie. Il vient d'en être placé sur la liste officielle des membres ou partisans par la cour d'assises. Conformément à la loi, Aboutrika, qui s'est installé au Qatar, sera donc arrêté s'il rentre en Égypte.

Sur Twitter, la décision a provoqué une vague de réactions indignées sous le hashtag #Aboutrika_n’est_pas_un_criminel. « Nous allons tous continuer à le défendre et je vais continuer à le soutenir jusqu’à ce qu’il y ait des preuves contre lui, même si je doute qu’un homme de son calibre puisse agir contre l’Egypte », a notamment tweeté la star du football égyptien Ahmed Hossam.

 

Et aussi