Crédit : AFP
Crédit : AFP

Ce mercredi, l'Égypte veut valider son billet pour les quarts face au Ghana déjà qualifié. Toujours dans le groupe D, le Mali qui rencontre l'Ouganda (déjà éliminé) peut lui aussi arracher une qualification mais n'est plus maître de son destin.

Le Ghana, leader du groupe D déjà qualifié pour les quarts de finale, affronte ce mercredi 25 janvier à Port-Gentil les Pharaons égyptiens. Ce choc entre les deux nations les plus titrées du continent africain sera l'affiche de cette dernière soirée du premier tour de la CAN-2017.

Finalistes de la précédente édition, les Black Stars ont battu sur le même score (1-0) leurs deux précédents adversaires, l'Ouganda puis le Mali.

Les "Black Stars" comptent six points en deux matches

Des victoires au tarif minimum, mais à chaque fois des performances solides qui laissent entrevoir un candidat sérieux au dernier carré de la CAN-2017. L'Égypte quant à elle s'est fait accrocher par le Mali (0-0) et s'est péniblement débarrassée de l'Ouganda (1-0 à la 89e). Face au Ghana, les Pharaons doivent glaner au minimum un point, et aussi tenter de se rassurer pour la suite de compétition.

Dans l'autre match de cette poule D, le Mali sera opposé à l'Ouganda qui est déjà éliminé. La rencontre débute à 20 heures dans le stade municipal d'Oyem où, grace à la forte présence de ses supporters, le Mali aura sans doute l'avantage de jouer "à domicile" ou du moins comme à la maison.

Le Mali a encore une chance mathématique de se qualifier

Pour se qualifier en quarts, les Aigles d'Alain Giresse doivent non seulement l'emporter, mais également espérer un faux-pas de l'Égypte face au Ghana. Les Maliens qui n'ont toujours pas inscrit de but depuis le début de la compétition doivent donc obligatoirement ouvrir le compteur.

"C'est juste la finition qui nous fait défaut, on sait qu'on est tous capables de marquer", espère Yatabaré. Se qualifier sera donc une mission bien compliquée pour le Mali, d'autant plus que l'Ouganda a montré des qualités lors de ses défaites contre le Ghana et l'Égypte.

Selon le règlement de la CAF, en cas d'égalité parfaite entre l'Égypte et le Mali, c'est un tirage au sort qui départagera les deux équipes. Un cas de figure qui fut fatal, lors de la dernière édition en 2015... pour les Maliens.

Texte initialement publié sur : France 24

 

Et aussi