Crédit : Charif Bibi

L'équipe d'InfoMigrants s'est rendue dans le sud du Liban, dans le camp de Marj El-Khokh où vivent plus de 1 500 réfugiés syriens dans des conditions précaires.

En 2012 comme des milliers de Syriens, ils ont fuit la province d'Idleb, en proie aux bombardements pour se réfugier dans le sud du Liban. Ils sont aujourd'hui 1 500 personnes, dont 700 enfants, à vivre dans le camp de Marj El-Khokh, près de la ville de Marjayoun, dans des conditions dramatiques. Le lieu, qui compte 170 tentes, subsiste grâce à l'aide du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et de l'association locale Amel. 

Plus de 5 millions de réfugiés syriens sont installés dans les pays voisins de la Syrie. Au Liban, ils seraient plus d'un million selon l'ONU et représenteraient ainsi près d'un tiers de la population. 

 

Et aussi