Sami Nouri, réfugié afghan, devient styliste, et crée son propre atelier de couture à Paris. Crédit : Patrick Fouques
Sami Nouri, réfugié afghan, devient styliste, et crée son propre atelier de couture à Paris. Crédit : Patrick Fouques

En 2001, Sami Nouri a cinq ans lorsqu’il doit fuir l’Afghanistan et le régime des Taliban avec sa famille. Exilé en France, il découvre la couture. Sami Nouri devient rapidement styliste et crée son propre atelier à Paris. De l’exil à l’obtention de la nationalité française, le parcours atypique de ce jeune Afghan fait écho à beaucoup d’autres qui, comme lui, ont dû quitter leur pays.

7MDV 16-09-22 Itinéraire d’un jeune styliste, de l’Afghanistan aux maisons de haute couture


Après un passage en Iran, où il apprend la couture avec son père, puis en Turquie, c’est seul, à 14 ans qu’il rejoint la France avec l’aide d’un passeur. Abandonné dans un pays qu’il ne connaît pas et dont il ne parle pas la langue, il découvre les services sociaux, les foyers pour mineurs et bientôt les cours de couture, domaine où il excelle. Très vite repéré par les grandes maisons de couture, Sami Nouri devient styliste et crée son propre atelier de couture à Paris. De l’exil à l’obtention de la nationalité française, le parcours atypique de ce jeune Afghan fait écho à beaucoup d’autres qui, comme lui, ont dû quitter leur pays. Une réussite qui montre aussi l’apport et le savoir-faire des réfugiés en France et en Europe.  

 

Avec :

- Sami Nouri, couturier, styliste et auteur avec Olivia Karam de La machine à coudre – de l’Afghanistan aux défilés de Haute couture (Robert Laffont, 2022)

- Inès Mesmar, fondatrice de La fabrique Nomade, une association qui favorise l’insertion professionnelle des artisans d’art migrants et réfugiés en France.  

Programmation musicale :

► Dustet Darum - Zahra Elham 

► Home – Romane 

 

Et aussi