Berlin est devenu un carrefour pour de nombreux réfugiés arrivant en Allemagne, comme pour les déplacés d'Ukraine ces derniers mois | Photo : Michael Kuenne/PRESSCOV/Zuma/picture-alliance
Berlin est devenu un carrefour pour de nombreux réfugiés arrivant en Allemagne, comme pour les déplacés d'Ukraine ces derniers mois | Photo : Michael Kuenne/PRESSCOV/Zuma/picture-alliance

La ville compte accueillir l'année prochaine quelque 300 déplacés syriens actuellement réfugiés au Liban.

Berlin veut étendre ses capacités d’accueil pour les réfugiés syriens qui ont particulièrement besoin de protection, a annoncé cette semaine le Sénat de la ville-Etat dans un communiqué de presse.

Le Land de Berlin accueillera ainsi en 2023 quelque 300 Syriens vivant actuellement dans des camps de réfugiés au Liban.

Le processus de sélection doit se dérouler en coopération avec l’agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Le but est de transférer à Berlin des réfugiés syriens qui ne peuvent être pris en charge de manière adaptée au Liban, notamment les personnes malades ou handicapées.

Les groupes vulnérables, notamment les familles nombreuses, sont également prioritaires.

A (re)lire également : À Berlin, un rapport dénonce la discrimination structurelle contre les musulmans

209 Syriens sont arrivés à Berlin dans le cadre de ce programme depuis l’an dernier. Parmi eux, des enfants souffrant de graves déficiences auditives ou des femmes menacées de violences et qui ne sont pas en sécurité au Liban.

Pour échapper à la guerre en Syrie, 1,5 million de personnes sont parties se réfugier au Liban voisin. Le Liban est lui-même frappé depuis des années par une profonde crise économique et politique. Le HCR exhorte ainsi les pays du monde entier à accueillir les réfugiés syriens.

 

Et aussi