© AFP/A Majeed | Le camp de réfugiés de Khazana à Peshawar (Pakistan). Octobre 2016, une famille de réfugiés afghans démolit sa maison avant leur retour en Afghanistan, dans le cadre du programme volontaire du HCR.
© AFP/A Majeed | Le camp de réfugiés de Khazana à Peshawar (Pakistan). Octobre 2016, une famille de réfugiés afghans démolit sa maison avant leur retour en Afghanistan, dans le cadre du programme volontaire du HCR.

Depuis décembre 2016, l’Allemagne multiplie les reconduites en Afghanistan des réfugiés afghans déboutés du droit d'asile. Les Afghans forment en Allemagne le deuxième groupe de demandeurs d'asile derrière les Syriens. Après la signature le 2 octobre 2016, d'un accord entre l’UE et l’Afghanistan pour renvoyer les réfugiés afghans chez eux, en échange d'une aide financière au développement économique et politique versée aux autorités à Kaboul, Berlin a affiché son intention de renvoyer 12 500 réfugiés afghans dans leur pays. Une décision politique controversée rejetée par cinq Länder sur 16. L'Union européenne affirme que des "zones sûres" existent en Afghanistan. Quelle vie attend ces déboutés du droit d'asile dans leur pays? Reportage de Sonia Ghezali et de Nazir Afzali.



Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi