Image d'archive d'un sauvetage en Méditerranée. Crédit : Boualem Rhoubachi
Image d'archive d'un sauvetage en Méditerranée. Crédit : Boualem Rhoubachi

Une collision entre un navire militaire et une embarcation de migrants a provoqué dimanche 8 octobre la mort de huit migrants, 38 ont quant à eux été secourus.

Une embarcation de dizaines de migrants a heurté dimanche 8 octobre un navire militaire tunisien au large des îles tunisiennes de Kerkennah. L’unité navale "s’est approché dimanche soir d’une embarcation non identifiée à 54 km de (la principale île de) Kerkennah, et l’embarcation s’est heurtée au navire militaire, ce qui a entraîné son naufrage", a indiqué lundi 9 octobre à l’AFP le porte-parole du ministère de la Défense tunisien, Belhassen Oueslati.

La marine tunisienne a repêché 38 rescapés, tous Tunisiens, ainsi que huit corps. "Les opérations sont toujours en cours" pour retrouver des disparus, a-t-il encore ajouté, sans pouvoir préciser combien de personnes se trouvaient à bord du bateau. Selon plusieurs médias italiens, 70 migrants se trouvaient dans l’embarcation partis de Sfax, grande ville côtière du sud-est de la Tunisie. Beaucoup auraient survécu en se jetant à l’eau avant la collision.

Les départs de migrants de Tunisie se sont multipliés depuis cet été, avec des petits navires qui gagnent l’île de Lampedusa ou la côte ouest de la Sicile, où les migrants, pour la plupart Tunisiens, débarquent souvent de nuit pour ne pas être repérés.

 

Et aussi