Des demandeurs d'asile devant le centre de la Chapelle, à Paris. Crédit : Mehdi Chebil
Des demandeurs d'asile devant le centre de la Chapelle, à Paris. Crédit : Mehdi Chebil

InfoMigrants a décortiqué les chiffres de l’Ofpra sur l’année 2016. Si les Syriens ont obtenu l’asile dans plus de 95 % des cas, les Bangladais, en revanche, n’obtiennent une protection internationale que pour 7% des cas.

Chaque année, l’Office de protection pour les réfugiés et les apatrides (Ofrpra), la seule institution en France habilitée à statuer sur les demandes d’asile, rend public son rapport d'activité. Elle y détaille par pays, le nombre de dossiers instruits, acceptés et rejetés. InfoMigrants a voulu savoir quelles sont les nationalités qui en 2016 ont le plus obtenu le statut de réfugié.


1) Toutes nationalités confondues :

Taux d’obtention d’une protection (statut de réfugié ou protection subsidiaire) par rapport au plus grand nombre de dossiers instruits (+ de 3 000)*


Syrie : 97,3%   (pour 4 166 dossiers)

Afghanistan : 80,9%   (pour 4058 dossiers)

Soudan : 42,3%   (pour 5 888 dossiers)

République démocratique du Congo : 15,7%   (pour 3303 dossiers)

Bangladesh : 7,1%   (pour 3 757 dossiers)

 *Les dossiers instruits ne correspondent pas forcément aux seuls dossiers déposés en 2016. Certaines demandes ont été déposées les années précédentes.

 

2)  Pour les personnes originaires d'Afrique :

Taux d’obtention de protection pour une moyenne de 1 500 dossiers instruits :

 

Centrafrique : 60,4%  (pour 1 235 dossiers)

Erythrée : 44,4%   (pour 1 620 dossiers)

Guinée : 28,6%   (pour 1 764 dossiers)

Côte d’Ivoire : 18,4%   (pour 1 272 dossiers)

Mali : 14%   (pour 1 732 dossiers)

Nigeria : 10,7%   (pour 1 786 dossiers)

Algérie : 7,3%  (pour 2 280 dossiers)

 

Taux d’obtention de protection pour une moyenne de moins de 500 dossiers instruits :


Burundi : 93,9 %   (pour 148 dossiers)

Burkina Faso : 21,4%   (pour 99 dossiers)

Tchad : 16,7%   (pour 378 dossiers)

Cameroun : 16,3%  (pour 506 dossiers)

 Liste par pays d'Afrique des demandes d'asile instruites en 2016 par l'Ofpra

3) Pour les personnes originaires d'Asie

Taux d’obtention de protection pour une moyenne de 1500 dossiers instruits

 

Irak : 78 % (pour 1 746 dossiers instruits)

Sri Lanka : 10,8% (pour 2 257 dossiers instruits)

Pakistan : 6,4% (pour 1 856 dossiers instruits)

 Liste par pays d'Asie des demandes d'asile instruites en 2016 par l'Ofpra

Contacté par InfoMigrants, Pascal Brice, le directeur général de l’Ofpra, apporte des précisions sur ces chiffres. Pour obtenir l’asile, il faut pouvoir "établir la crédibilité de ses craintes" - qu’elles soient d’ordre religieuses, politiques, ethniques, sexuelles…. Aucune nationalité n’est refusée a priori, insiste-t-il. "Tous les dossiers sont instruits, tout le monde a le droit de demander l’asile".

Quand un dossier est refusé, c’est "parce qu’aux yeux de l’Ofpra, une personne n’a pas réussi à établir de craintes", ajoute Pascal Brice.  

Deuxième précision de sa part : Il ne suffit pas de fuir un pays en guerre (comme la Syrie ou l’Irak) pour obtenir une protection. "Ca n’a aucun sens, on ne donne pas l’asile sur une simple nationalité", continue Pascal Brice. Si la Syrie obtient un taux de 97% de protection, "c’est évidemment parce que l’Ofpra prend en compte la situation du pays, mais pas que. L’instruction d’un dossier – et sa décision finale - se fait toujours sur le parcours individuel du demandeur".

Pourquoi l’Érythrée, dont le régime dictatorial n’est un secret pour personne, n’obtient qu’un taux d’asile de 44,4% ? C’est un chiffre en trompe-l’œil, assure le directeur de l’Ofpra. "C’est une particularité statistique. En fait, nous avons remarqué que de nombreuses personnes (éthiopiennes, somaliennes…) cherchaient à se faire passer pour des Érythréens pour demander l’asile. Quand nous nous rendons compte de ce stratagème, nous comptabilisons quand même ces personnes dans nos dossiers ‘érythréens refusés’. Ceci explique le taux d’obtention à 44%… En réalité, un Érythréen a de grandes chances d’obtenir l’asile".

 

Et aussi