Des migrants dans la jungle de Calais. Crédit : Mehdi Chebil
Des migrants dans la jungle de Calais. Crédit : Mehdi Chebil

Le Défenseur des droits a demandé lundi au gouvernement de suspendre les renvois de migrants vers l’Afghanistan. Les personnes gravement malades qui ne "pourront accéder" aux soins nécessaires dans leur pays ne doivent pas non plus être renvoyées, a-t-il ajouté.

La France doit cesser de renvoyer les migrants afghans vers leur pays d’origine a déclaré lundi 16 octobre le Défenseur des droits, Jacques Toubon. Il s’est également opposé au renvoi des personnes gravement malades qui ne "pourront accéder" aux soins nécessaires dans leur pays.

Emmanuel Macron a promis à plusieurs reprises que les expulsions d’étrangers en situation irrégulière en France allaient augmenter. Le président a également annoncé dimanche que que tous les "étrangers en situation irrégulière" qui commettent un délit "quel qu'il soit seront expulsés".

Jacques Toubon s’inquiète du renvoi vers l’Afghanistan de migrants alors que l’Union européenne "encourage les États à accélérer le retour des Afghans vers leur pays d'origine". Un accord a été passé en 2016 avec Kaboul pour faciliter le renvoi des déboutés de d’asile.

>> À lire : "La France veut accélérer les retours en mettant la pression sur les pays d’origine

Le Défenseur des droits a appelé à la fin des renvois vers l’Afghanistan, soulignant les "traitements inhumains ou dégradants que risquent de subir ces ressortissants en cas de renvoi dans leur pays d'origine".

Plusieurs associations et ONG, dont Amnesty international et la Cimade, ont déjà appelé Bruxelles à mettre fin aux renvois d’Afghans.

"Les étrangers malades sont eux aussi particulièrement visés", a estimé Jacques Toubon, cité par l’AFP. Le Défenseur des droits estime aussi que "les éloignements des personnes porteuses du VIH vers la Côte d'Ivoire, l'Angola et la Guinée, inédits avant 2013" marquent "une régression particulièrement terrible et une atteinte au droit fondamental le plus essentiel, le droit à la vie".

>> À lire sur InfoMigrants : Reportage : Expulsés d'Allemagne, 8 réfugiés afghans arrivent à Kaboul 

 

Et aussi