Photo: Reuters/Stringer | Des soldats patrouillent dans les rues de Bamenda, dans le Cameroun anglophone, en décembre 2016.
Photo: Reuters/Stringer | Des soldats patrouillent dans les rues de Bamenda, dans le Cameroun anglophone, en décembre 2016.

Le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés alerte sur le cas de milliers de Camerounais fuyant depuis début octobre la crise qui frappe la zone anglophone du pays. Au Nigeria, près de 2 000 réfugiés ont été enregistrés jusqu'ici alors que 3 000 sont en attente de la procédure, selon le HCR. Mais l’organisation s’inquiète de ces arrivées alors que le Nigeria est lui-même en proie à la violence de Boko Haram.

Ces personnes qui ont traversé la frontière, ces Camerounais qui cherchent refuge et sécurité au Nigeria, viennent de parties anglophones du Cameroun.


Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi