Flickr/CC/Chatham House/©Suzanne Plunkett 2017 | Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'UA, est l'invité Afrique de RFI.
Flickr/CC/Chatham House/©Suzanne Plunkett 2017 | Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'UA, est l'invité Afrique de RFI.

"A l'occasion du sommet Afrique-Europe, la semaine prochaine à Abidjan, il faut organiser en urgence une réunion avec l'ONU sur l'esclavage en Libye", a déclaré Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union africaine lors de son passage à Paris.

"Je dois avouer que la situation (esclavage en Libye, NDLR) n’est pas sous le contrôle total du gouvernement libyen. C’est la raison pour laquelle j’ai demandé qu’on puisse tenir, à Abidjan, une réunion avec les Nations unies et l’Union européenne, avec les instruments dont nous disposons tous, pour pouvoir urgemment secourir ces gens qui sont en danger. (...) J’ai saisi la Commission africaine des droits de l’homme pour engager une enquête, pour déterminer les auteurs et les traduire devant la justice."

Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi