FOCUS

Attente interminable, surpopulation, manque d'hygiène, intempéries... Les îles grecques représentaient un rêve d'Europe pour les migrants, elles sont devenues leur cauchemar. Dans le camp de Samos, où s’entassent 2 000 personnes, 95% d'entre elles ont développé des troubles mentaux, selon Médecin sans Frontières. Stress, insomnie, angoisses, dépressions…. Des équipes de psychologues et un psychiatre tentent de les aider à surmonter leurs maux.

Une émission préparée par Yong Chim et Laura Burloux

Texte initialement publié sur : France 24

 

Et aussi