Capture d'écran IKEA Jordanie
Capture d'écran IKEA Jordanie

L’enseigne suédoise et la fondation Jordan River de la reine Rania de Jordanie se sont associées pour commercialiser une collection d’objets, de tissus et de coussins artisanaux réalisés par des réfugiées syriennes et des Jordaniennes.

Le 5 décembre, l’enseigne de mobiliers et de décoration intérieure IKEA a dévoilé une nouvelle collection entièrement réalisée par des réfugiées syriennes et des femmes jordaniennes. Une centaine de femmes ont confectionné des coussins, tapis et tissus d’ameublement avec l’aide de designers d’IKEA.




L’objectif de cette collaboration est de permettre à ces femmes d’obtenir un moyen de subsistance tout en valorisant les compétences et leur créativité. "Ces femmes sont extrêmement douées, elles ont hérité des dons de leurs arrière-arrière-grand-mères. Nous les guidons pour les amener à réaliser des produits d’inspiration traditionnelle qui conviennent au monde actuel et aux goûts du public d’aujourd’hui", raconte Faridon Abida, design manager pour la fondation Jordan River dans une vidéo réalisée et mise en ligne par IKEA Jordanie.

La collection "Tilltalande" ("attrayant" en suédois) est commercialisée depuis le 5 décembre dans les magasins IKEA de Jordanie. À partir de 2018, elle sera également proposée dans des IKEA du Moyen-Orient, en Europe et aux États-Unis.



Selon le site Mena Herald, la fondation Jordan River et IKEA espère poursuivre ce projet en 2018 et doubler le nombre de participante avec l’objectif de rassembler 400 femmes en 2020.

 

Et aussi