Reuters/Greg Ewing | Pour David, il n'y a «pas d'avenir pour les jeunes. Le gouvernement se fiche de la jeunesse.»
Reuters/Greg Ewing | Pour David, il n'y a «pas d'avenir pour les jeunes. Le gouvernement se fiche de la jeunesse.»

Au Nigeria, les autorités multiplient les efforts pour favoriser le rapatriement de ses nombreux ressortissants - environ 5 000 - coincés en Libye, où ils sont victimes de violences voire pire. L’année dernière, près de 1 900 Nigérians ont été rapatriés. Parmi eux, David, qui tente de se réintégrer dans la société.


Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi