camps de migrants refugies

Environ 300 jeunes vivaient depuis vendredi 2 décembre 2022 dans des tentes devant le Conseil d'Etat. Crédit : InfoMigrants
Au moins 350 migrants campent entre le Conseil d'État et le musée du Louvre, à Paris. Crédit : InfoMigrants
Un camp de migrants à Calais le 27 novembre 2021 (image d'illustration). Crédit : AP - Rafael Yaghobzadeh
Des abris de fortune dans le camp de Loon-Plage, où survivent actuellement près de 400 personnes, dont Idriss. Crédit : InfoMigrants
Après plusieurs jours de pluie, le camp de Loon-Plage, à Grande-Synthe, n'est plus qu'un vaste terrain de boue. Crédit : InfoMigrants
Quelque 700 personnes vivent dans le campement de Loon-Plage, près de Grande-Synthe, dans des conditions sanitaires désastreuses. Crédit : Médecins du monde.
Burlaye, son épouse Kratoum, et leurs deux enfants Aminata (à gauche) et Maryam photographiés à Assamaka le 11 novembre 2022. Crédit : Mehdi Chebil
Une Malienne refoulée d'Algérie attend à un point d'eau à proximité du camp de transit d'Assamaka, dans le nord du Niger. Crédit : Mehdi Chebil
Zehrollah est tombé d'un toit avant de quitter l'Afghanistan. Il souffre terriblement du dos et le froid ne fait qu'accentuer ses douleurs. Crédit : InfoMigrants
Près de 3 000 migrants refoulés par l'Algérie sont actuellement bloqués à Assamaka, dans le nord du Niger. Crédit : Mehdi Chebil
Une famille se réchauffe autour d'un feu dans un campement à Rennes, en octobre 2022. Crédit : Olivier Ceccaldi / Utopia 56.
Le campement de migrants mineurs isolés d'Ivry-sur-Seine, le 24 octobre 2022. Crédit : InfoMigrants