hebergement

Le centre de Manston, surpeuplé pendant plusieurs semaines, pourrait avoir été un lieu de contamination pour les exilés arrivant au Royaume-Uni. Crédit : Capture d'écran / SDS
Les conditions de vie des exilés hébergés à Manston avaient été décrites comme "misérables" et choquantes par de nombreux observateurs. Crédit : picture alliance
Le centre de Manston, photographié le 31 octobre 2022. Crédit : Picture-alliance
Le col Brenner à la frontière entre l'Autriche et l'Italie. Crédits : Reuters
Faute de places en centre d'hebergement, Prosper dort dans une voiture avec sa femme et ses quatre filles. Image d'illustration. Crédits : Pixabay
Zehrollah est tombé d'un toit avant de quitter l'Afghanistan. Il souffre terriblement du dos et le froid ne fait qu'accentuer ses douleurs. Crédit : InfoMigrants
Les jeunes refusés par le DEMIE (Dispositif d'évaluation des mineurs isolés étrangers) se retrouvent à la rue sans logement ni nourriture. Crédit : RFI/ Olivier Favier
AFP - DANIEL LEAL | Des migrants récupérés en mer alors qu'ils tentaient de traverser la Manche depuis la France, au port de Douvres, sur la côte sud-est de l'Angleterre, en mai 2022.
Le nombre de demandeurs d'asile est en hausse en Suisse. Crédits : Picture alliance
À Marseille, plus de 4 000 demandeurs d’asile vivent sans toit. Crédit : RFI
Des demandeurs d'asile font la queue devant le centre d'accueil du Petit Château à Bruxelles, le 7 décembre 2021. Crédit : Médecins du monde Belgique
Dans sud de Cologne, la part d’habitants issus de l’immigration est relativement faible alors que les loyers sont plus élevés / Photo : Marco Wolter