migrants

Un migrant, porte de La Chapelle, dans le nord de Paris. Crédit : Mehdi Chebil
Des migrants secourus en Méditerranée arrivent au port de Malaga en Espagne, le 15 janvier 2018. Crédit : Reuters / Jon Nazca
La clinique mobile de MSF à la Porte de la Villette dans le nord de Paris, le 19 janvier 2019. Crédit : InfoMigrants
Gebru Mehari et d’Hadush Tsegay, originaires d’Érythrée, ont été accueillis en septembre 2018 à Fundão, au Portugal. Ils ont désormais trouvé un travail dans l’agriculture. Crédit : Maëva Poulet / InfoMigrants.
Efstratia Mavrapidou (gauche), Emilia Kamvisi (centre) et Maritsa Mavrapidou dans leur village sur l'île de Lesbos, le 7 octobre 2016. Crédit : Picture Alliance/Petros Giannakouris
Les autorités françaises ont renforcé ces dernières semaines les contrôles aux abords des plages et ports du nord de la France. Crédit : Reuters.
RFI/Aurélie Bazzara | Les étales du marché de Djabal sont presque vides, Goz Beïda, décembre 2018.
Leoluca Orlando, maire de Palerme et Luigi De Magistris, maire de Naples. Crédit : capture d'écran Facebook
©RFI/Aurélie Bazzara | Cette femme soudanaise vend des tomates au marché pour subvenir aux besoins de ses enfants, camp de Djabal à Goz Beïda, décembre 2018.
La psychologue Alexandra Blattner (à gauche) discute avec l'Iranienne Parisa | Photo: Benjamin Bathke
Le Syrien Ahmed Hamed, en 2015, lors de son procès en Hongrie. Crédit : Reuters
L'Open Arms est bloqué au port de Barcelone. Credit : picture-alliance