ong

Un bateau de garde-côtes tunisiens dans la mer Méditerranée au large de l'île de Djerba | Photo: Natalia Seliverstova/dpa/picture-alliance
Le travailleur humanitaire Sean Binder devant un tribunal sur l'île de Lesbos, le 13 janvier 2023. Crédit : Reuters
Un groupe de personnes, venues soutenir les 24 humanitaires jugés à Lesbos, brandissent une pancarte mardi 10 janvier à l'extérieur du tribunal de Mytilène. Crédit : InfoMigrants
L'équipage du navire Humanity 1 réalise un sauvetage le 24 octobre 2022. Image d'illustration. Crédit : Max Cavallari, SOS Humanity
Un membre de l'équipage de l'Ocean Viking indique sur le schéma de l'Italie où se trouve le port de Ravenne. Le navire s'est vu assigner ce port très éloigné de la zone de sauvetage. Crédit : Michael Bunel/SOS Méditerranée
En août 2017, des exilés installés à La Marsa avaient entamé une grève de la faim pour réclamer le réexamen de leur demande d'asile. Image d'illustration. Crédit : FTDES
Des secouristes récupèrent le corps d'un migrant mort sur une île des Canaries, en 2020. Image d'illustration. Crédit : Reuters
Le navire Humanity 1 a pu débarquer 261 personnes dans le port italien de Bari dimanche 11 décembre 2022. Crédit : Nicole Thyssen, SOS Humanity
Le Geo Barents de MSF a porté secours à 164 personnes lors de deux opérations de sauvetage, dimanche 4 et lundi 5 décembre 2022. Crédit : MSF
Des gardes-côtes libyens interceptent une embarcation de migrants en Méditerranée, en novembre 2019. Image d'illustration. Crédit : France 24 / InfoMigrants
Un navire des garde-côtes libyens a tiré à balles réelles en direction d'un bateau de migrants, le 30 juin 2021. Crédits : Sea Watch
Le navire Humanity 1 dans le port de Catane, en Sicile, le 7 novembre 2022. Crédit : Reuters