passeurs

Un groupe de migrants tente de traverser la Manche en novembre 2021. Crédit : Reuters.
Le pont Saint-Jacques, où ont été arrêtés deux passeurs le 20 novembre 2022, sépare la France de l'Espagne. Crédit : InfoMigrants (Archive)
 La NCA, l’agence nationale contre le crime au Royaume-Uni a lancé un appel pour retrouver un trafiquant d'être humains irakien surnommé "Scorpion". Crédits : Reuters
Un officier de police patrouille le long de la frontière entre la Serbie et la Hongrie, à environ 180 kilomètres au sud-est de Budapest/ (photo d'archives). Crédit : EPA/ZOLTAN GERGELY KELEMAN
Des migrants à Dungeness, sur les côtes anglaises, après avoir traversé la Manche, le 18 janvier 2022. Crédit : Reuters
Les enquêtes partent souvent de la provenance des embarcations, permettant de remonter les filières. Ici, groupe de migrants tentant de traverser la Manche en novembre 2021. Crédit : Reuters
Un ballet ininterrompu de taxis est visible tous les jours devant le centre pour migrants de Subotica, près de la frontière hongroise. Crédit : InfoMigrants
Les arrestations de passeurs liées aux traversées de la Manche sont régulières dans le nord de la France (archives). Crédit : préfecture de la Manche et de la mer du Nord
Les passeurs cachent généralement les bateaux dans les dunes derrière les plages, comme ici à Wissant, au sud de Calais. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
La carte de paiement ADA est délivrée aux demandeurs d'asile. Crédit : capture d'écran Twitter.
Des migrants sont retenus par des trafiquants à Bani Walid (photo d'illustration). Crédit : capture d'écran Twitter
La police des frontières française a enquêté un an sur un réseau de passeurs entre l'Espagne et la France. Crédit : Picture-alliance