passeurs

Les autorités françaises ont renforcé ces dernières semaines les contrôles aux abords des plages et ports du nord de la France. Crédit : Reuters.
Des milliers de migrants attendant en Bosnie de pouvoir passer en Croatie, pays membre de l'UE. Crédit : REUTERS/Marko Djurica (archives)
Un des jeunes hommes retrouvés dans un matelas, au poste-frontière de Melilla. Capture d'écran de la vidéo YouTube
Image d’archive de migrants en provenance de Maroc qui traversent le détroit de Gibraltar vers Tarifa, en Espagne. Crédit : Reuters
Image d'illustration d'arrivée de migrants au port de Malaga, en Espagne. Crédit : Reuters
Image d'archives dans un centre de détention libyen. Crédit : Reuters
Image d'illustration dans le camp de Moria. Crédit : Sarah Samya Anfis
La police espagnole a interpellé un Gambien accusé d’avoir causé la mort de 20 migrants. Crédit : Reuters
MUSTAFA SAEED / AFP | Pour l'agence somalilandaise contre le trafic d'êtres humains, plusieurs centaines de jeunes somalilandais sont actuellement retenus en otage entre le Soudan et la Libye, pendant que leurs familles tentent de récolter l'argent nécessaire à leur libération.
Sept passeurs d'origine albanaise et britannique ont été condamnés à de la prison ferme pour trafic d'êtres humains. Crédit : National crime agency
Un migrant à Agadez, au Niger. Crédit : Mehdi Chebil
Un véritable officier de protection du HCR récolte des informations auprès des réfugiés et des migrants après leur débarquement à Tripoli, en Libye, en juillet 2018. Crédits : HCR/Sufyan Ararah