refoulements

Des migrants à Izmir, en Turquie, en avril 2020. Crédit : Picture alliance
Les accusations de refoulements de migrants visant les garde-côtes grecs sont courantes mais Athènes nie toujours avoir recours à cette pratique. Crédit : @ABoatReport
L’ONG Aegean Boat Report accuse Athènes de mener comme sur cette photo des "pushbacks" en mer Égée. Crédit : Aegean Boat Report
Des migrants refoulés en mer Égée. Crédit : Aegean Boat Report
Des migrants s'apprêtent à franchir le fleuve Evros, frontière naturelle entre la Turquie et la Grèce, en mars 2020. Image d'illustration. Crédit : Reuters
Des policiers patrouillent le long du mur construit à la frontière gréco-turque, dans la région de l'Evros, le 22 août 2021.Crédit : EPA
Des migrants afghans attendant de passer de la Grèce en Turquie. Image d'illustration. Crédit : Imago
Selon des médias et des militants, ces migrants étaient coincés sur un îlot de l'Evros depuis plusieurs jours. (photo d'archive) Crédit : InfoMigrants
Le fleuve Evros, le 20 juin 2021, à la frontière entre la Grèce et la Turquie. Crédit : Picture alliance, ANE, Eurokinissi, Antonis Lamprou
Vue sur la mer Égée depuis l'île de Rhodes en Grèce. Crédit : Google Street View
Des images de l'ONG Sea-Watch montrent un navire des garde-côtes libyens s'approcher dangereusement d'un canot de migrants, en juin 2021. Crédit : capture d'écran Twitter @seawatch_intl
Une vedette de Frontex au large de Lesbos, en Grèce, en 2015. Crédit : Picture alliance