Les migrants arrêtés à Laayoune sont ensuite envoyés dans le désert, près de la frontière algérienne. Crédit : DR

Témoignages