andrea grunau

"Je suis programmée pour réussir, elle aussi", dit Monika Küpper (à droite), qui soutient Mushtaag Arab (17 ans) comme tutrice. Crédit: DW/A. Grunau