anne diandra louarn

Les deux évacuations ont eu lieu jeudi matin, plus de 120 personnes ont été "mises à l'abri", selon la préfecture. Crédit : Human rights observers
Haroune Khelifati subit des blocages administratifs depuis trois ans et risque aujourd'hui l'expulsion. Crédit : France 3 (soumis par Haroune Khelifati)
Ce migrant se cachait dans des cendres toxiques à bord d'un navire amarré au port de Melilla, l'une des deux enclaves espagoles situées au nord du Maroc. Crédit : capture d'écran Guardia civil
Au moins sept personnes sont décédées au cours d'une opération de sauvetage des garde-côtes italiens, dans la nuit du 19 au 20 février 2021. Crédit: OIM
Des demandeurs d'asile le 31 janvier dans la caserne de Napier dans le sud-est de l'Angleterre. Crédit : Picture alliance
Le siège de l'Ofpra à Fontenay-sous-Bois. Crédit : Ofpra
Selon le rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre, 30 000 personnes pourraient être expulsées de leur logement en 2021. Crédit : Yann Lévy / Fondation Abbé Pierre
Le campement de la pointe Buzaré doit être évacué dans moins de deux semaines. Crédit : Guyane la 1ère
Les violences survenues ces dernières semaines à Mayotte ont conduit à une intensification des expulsions. Crédit : capture d'écran Mayotte la 1ère
Une famille de réfugiés soudanais du Darfour à Tripoli en Libye, en juin 2020. Crédit : HCR / Mohamed Alalem
La Cour de justice européenne rappelle que "l'intérêt supérieur de l'enfant doit prévaloir". Crédit : Imago
Archive de migrants africains traversant la frontière égyptienne à Sallum en 2011. Crédit : Imago/Xinhua