julia dumont

139 personnes -dont une grande majorité de familles - ont été évacuées de la porte d'Aubervilliers vendredi 12 juillet 2019, parmi elles, 131 vivaient sur le campement installé quelques jours plus tôt.
Dans les campements de le porte d'Aubervilliers, les migrants ne disposent que d'un seul point d'eau. Crédit : Wasi Mohsin, InfoMigrants
 Alertées par Frontex, les autorités italiennes ont pu arrêter les passeurs et diriger les migrants vers le centre d'accueil de Lampedusa. Crédit : capture d'écran Frontex.
La gare routière de Mamou est l'un des principaux points de départ de la ville. Les jeunes y montent dans des taxis pour se diriger vers la frontière malienne. Crédit : Julia Dumont
Mohamed Lamine et Aboubacar, tous deux retournés de Libye, s'apprêtent à débuter un apprentissage à la ferme Espoir jeunes. Crédit : Julia Dumont
Mamadou Barry Diallo (à droite) est né à Dara en 1949. Depuis des années, il s'inquiète de voir les départs de jeunes vers la capitale ou l'étranger se multiplier. Crédit : Julia Dumont
Virginie a quitté la Guinée à l'âge de 17 ans, dans l'espoir de rejoindre l'Europe pour y faire des études. Victimes d'esclavagisme sexuel en Libye, elle a été rapatrié par l'OIM en décembre 2018. Crédit : Julia Dumont
Mouminy a quitté la Guinée en 2013 à l'âge de 16 ans, pour fuir les mauvais traitements qu'il subissait chez son oncle, où il vivait depuis la mort de son père. © Julia Dumont
Abdoulaye ( à gauche sur la photo) a 16 ans, il a tenté de se rendre en Europe il y a deux ans dans l'espoir de trouver du travail. © Julia Dumont
Mahmoud Ali Abaker, chez lui, à Nantes. Crédit : InfoMigrants
Image d'illustration. Crédit : Pixabay
Des migrants dans le centre de détention de Khoms. Crédit : capture d'écran du reportage de Channel4