julia dumont

L'équipage du Mare Jonio a alerté vendredi 30 août sur la situation sanitaire à bord. Crédit : MEDITERRANEA SAVING HUMANS
Le camp de familles de migrants installé dans le parc de la Villette, dans le nord de Paris, a été évacué mercredi 28 août 2019. Crédit : Utopia 56
Un campement pour familles de migrants a été installés dans le parc de la Villette dans la nuit du 22 au 23 août 2019 au cours d'une opération supervisée par l'association Utopia 56. Crédit : Mehdi Chebil.
Karim (au centre, bras levé) a été désigné porte-parole des jeunes pour s'adresser à la préfecture. Crédit : Julia Dumont
Beaucoup de migrants regrettent de ne plus pouvoir lire depuis qu'ils ont quitté leur pays. Crédit : InfoMigrants
Alpha, demandeur d'asile guinéen de 24 ans, découvre le travail d'agriculteur auprès de Paul Martin (à gauche) lors d'un séjour de wwoofing dans la ferme du Puy Larcy à La Croisille-sur-Briance, en Haute-Vienne. Cette exploitation comprend une soixantaine de brebis, 80 vaches et autant de veaux. Crédit : Mehdi Chebil
Line Al-Khatib, 27 ans, a fui la guerre en Syrie en 2012. Elle a demandé l'asile en Suède avec son père et son frère. Crédit : Compte facebook de Line Al-Khatib.
Des jeunes font la queue devant le Demie, unique bureau d'évaluation pour les mineurs isolés étrangers à Paris. Crédit : InfoMigrants
139 personnes -dont une grande majorité de familles - ont été évacuées de la porte d'Aubervilliers vendredi 12 juillet 2019, parmi elles, 131 vivaient sur le campement installé quelques jours plus tôt.
Dans les campements de le porte d'Aubervilliers, les migrants ne disposent que d'un seul point d'eau. Crédit : Wasi Mohsin, InfoMigrants
 Alertées par Frontex, les autorités italiennes ont pu arrêter les passeurs et diriger les migrants vers le centre d'accueil de Lampedusa. Crédit : capture d'écran Frontex.
La gare routière de Mamou est l'un des principaux points de départ de la ville. Les jeunes y montent dans des taxis pour se diriger vers la frontière malienne. Crédit : Julia Dumont