les observateurs de france 24

À gauche : capture d’écran floutée d’une vidéo dans laquelle on voit Isabelle Mpouma, une femme camerounaise, agoniser dans le désert. À droite : Isabelle Mpouna, identifiée par sa famille dans la vidéo. © Réseaux sociaux (gauche) / photo diffusée dans les médias camerounais (droite)
Cette photo montre Amadou, un migrant ivoirien vivant à Tunis qui dit avoir été agressé par des locaux après un désaccord avec son propriétaire. Crédit : DR
© Réseaux sociaux. | Le camp de Bhannine pour les réfugiés syriens, au lendemain de l'incendie criminel, réduit totalement en cendres.
Captures d'écran de vidéos montrant des incidents survenus dans les villes turques de Samsun et Kahramanmaras.
Photos envoyées par des manifestants à la rédaction des Observateurs de France 24.
Plusieurs publications d'internautes affirment que cette scène a été filmée à Calais. Ce n'est pas le cas. Crédit : Les Observateurs
Des publications de groupes Facebook d’extrême-droite montrant une femme avec le visage en sang ont été massivement partagées.
Une vingtaine de mineurs non accompagnés sont restés dans le centre culturel "Mains d'Œuvres" à Saint-Ouen, dans le nord de Paris, fin mai. Crédit : Agathe Nadimi.
Capture d'écran de la vidéo ci-dessous.
Le centre de détention pour étrangers de "Trinta", situé à l'est de Luanda, en Angola. Toutes les photos ont été envoyées par Éric (pseudonyme), notre Observateur.
La rédaction des Observateurs de France 24 a reçu la vidéo en haut à gauche en juillet 2018. Nos Observateurs sont aujourd'hui de retour au Nigéria (en bas à droite). À gauche, trois autres migrants revenus de Libye, interrogés par notre rédaction.
Captures d'écran de la vidéo réalisée par des migrants nigérians en Libye.
Webpack App