Érythrée

Samuel* ne veut pas être reconnu, par peur pour sa famille restée en Érythrée | Photo: InfoMigrants / M. MacGregor
Les obstacles administratifs et la crainte de représailles intimide les réfugiés érythréens en Allemagne | Photo: Picture-alliance/dpa/arifoto UG/M.Reichel
Des drapeaux européens devant le siège de la Commission européenne, à Bruxelles. Crédit : REUTERS/Yves Herman
Michael TEWELDE / AFP | Des camions sur une route du côté éthiopien de la frontière qui sépare l'Ethiopie de l'Erythrée (image d'illustration).
Catherine Guilyardi | Le camp du HCR à Hamdallaye, près de Niamey, au Niger, lors de son ouverture en avril 2019.
La cour d’assises du Pas-de-Calais a requis, mardi 4 février, des peines de douze ans de réclusion criminelle envers deux Érythréens, accusés d’être impliqués dans la mort d’un jeune Soudanais en 2016. Crédit : Creative Commons
Issayas Afeworki règne sans partage sur l'Erythrée depuis 1993.
RFI/Paulina Zidi | Entrée du palais des Nations de l'ONU à Genève, Suisse.
Les deux migrants ont été retrouvés sur le parking de la centrale de Tricastin où les véhicules sont systématiquement fouillés avant de pénétrer sur le site. Crédit : Pixabay
Crédit : Mehdi Chebil (Archive)
Vue aérienne d'Asmara, la capitale de l’Érythrée. Crédit : Reuters
Des demandeurs d'asile érythréens campent au bord du périphérique parisien