Érythrée

Abdelfeteh Mohamed est aujourd’hui médiateur culturel en Italie après avoir fui l’Érythrée puis la Libye | Photo: Emma Wallis
Image d'illustration dans un centre pour migrants de Thoune, dans le centre de la Suisse. Crédit : Reuters
Une famille de migrants arrivent en territoire autrichien, après avoir traversé le frontière avec la Slovénie, ce mardi 20 octobre 2015. Crédit : Reuters
Des milliers de migrants sont détenus en Libye dans des centres de détention officiels ou des prisons clandestines tenues par des milices. Crédit : Reuters
RFI/Léa-Lisa Westerhoff | Point de ravitaillement en eau pour les derniers arrivants dans le camp de réfugiés de Histats dans le nord-est de l’Éthiopie où vivent 15 000 Erythréens.
Le président soudanais, Omar el-Béchir. Crédit : Reuters
Kalikdan et un ami rencontré au campement de la Chapelle évacué le 29 janvier 2019. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
REUTERS/Tiksa Negeri | Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et le président érythréen Issayas Afewerki, le 16 juillet 2018 à Addis-Abeba.
Parmi les migrants détenus en Libye, nombreuses sont les personnes originaires d'Érythrée. Crédit : Reuters
Michel Tewelde, AFP | La paix et la réouverture des frontières terrestres en septembre ont intensifié un exode des Érythréens vers l'Éthiopie.
Une partie des enfants-esclaves secourus lors de l'opération Sawiyan. Crédits : Interpol
REUTERS/Guglielmo Mangiapane | Des migrants secourus par l'Aquarius des ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, le 10 août 2018, au large de la Libye.