Algérie

AFP PHOTO/FAROUK BATICHE | Des migrants en provenance du Niger, en situation irrégulière en Algérie, dans la ville de Boufarik, en 2014.
Amin et sa compagne en Allemagne en 2016. Crédit : DR
Une opération de secours dans le désert du Ténéré, surnommé "le désert des désert" pour ses conditions extrêmes. Crédit : Alarme Phone Sahara
Des migrants d'Afrique subsaharienne en Algérie. Crédit : Reuters
Des policiers patrouillent à la frontière slovéno-italienne, en novembre 2019. Crédit : Dana Alboz
Le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio a présenté un décret pour accélérer les procédures de rapatriement vers 13 pays "sûrs". Crédit : Reuters
Image d'archive d'un migrant cherchant à joindre sa famille à bord de l'Open Arms. Crédit : Reuters
© Bachir Belhadj | A Alger, nombreux sont les migrants qui n'osent plus sortir de peur d'être arrêtés.
Le désert est devenu l’enfer pour beaucoup de migrants expulsés par l’Algérie. | Photo : picture-alliance/AP Photo/J. Delay
Des migrants dans le désert algérien. crédit : InfoMigrants
Avec au moins 235 000 réfugiés, les camps de Dadaab au Kenya figurent parmi les plus peuplés au monde. Crédit : UNHCR
Selon le HCR, les 120 migrants ont été "détenus au centre de Tamanrasset dans le sud de l'Algérie, avant d'être conduits vers une zone proche du poste-frontière d'In Guezzam, le 26 décembre". Crédit : InfoMigrants