Congo-Kinshasa

Des migrants comoriens réfugiés dans le centre-ville de Mamoudzou à Mayotte. Crédit : France 24
REUTERS/Giulia Paravicini | Des réfugiés congolais en Angola sur la route de leur pays d'origine, dans la région du Kasaï, après avoir été expulsés par leur pays de refuge, le 31 octobre 2018.
RFI/Daniel Frederico | Réfugiés de RDC en Angola, ici en mai 2017 (photo d'illustration).
Google Maps | Des violences à Lucapa, dans la province du Lunda-Norte, ont fait une dizaine de morts depuis mercredi dernier.
Le camp de Moria. Photo prise par Jacques, en septembre 2018.
REUTERS/Goran Tomasevic | Déplacés de l'Ituri, Bunia, camp de tentes. (Image d'illustration)
Des réfugiés congolais dans le camp de Kyangwali (Ouganda) géré par le HCR, en mars 2018. Crédit : Reuters
Photo MONUSCO/Abel Kavanagh | Une vue du majestueux lac Kivu situé à la frontière entre la RDC et le Rwanda (photo d'illustration).
Photo HCR/Adronico Marcos Lucamba | Des employés du HCR au centre d’accueil de Mussungue, dans le nord-ouest de l’Angola, distribuent des denrées alimentaires à des réfugiés congolais qui ont fui une éruption de la violence dans la région du Kasaï. (Photo d'illusration)
Les réfugiés sud-soudanais pris en étau entre la guerre civile et les autorités congolaises
Le camp de Lusenda accueille plus de 26 000 réfugiés. Crédit : Sébastien Bonijol
RFI/Sonia Rolley | Le camp de Lovua situé à une centaine de kilomètres de la frontière congolaise en territoire angolais doit à terme accueillir quelque 3300 réfugiés congolais