Espagne

© REUTERS - Elias Marcou | Les réfugiés du camp de Moria déplacés vers un camp provisoire, sur l'île grecque de Lesbos, le 17 septembre.
Depuis le début de l'année, le nombre de migrants arrivés aux Canaries a été multiplié par six par rapport à l'an dernier à la même période. Crédit : Reuters
Depuis Tanger au Maroc, on peut apercevoir les côtes espagnoles, situées à seulement une dizaine de kilomètres. Crédit : Getty images
Des migrants attendent de débarquer d'un navire des garde-côtes espagnols dans le port d'Arguineguin, après que des dizaines de migrants sont arrivés au sud de l'île de Gran Canaria, à Arguineguin, le 8 septembre 2020. Crédit : REUTERS/Borja Suarez
Plus de 80 migrants ont été secourus mardi soir par le navire espagnol Open Arms. Crédit : Open Arms / Twitter
Image d'archives de migrants à Melilla. Crédit : Por Causa Foundation
L'Open Arms est actuellement le seul navire humanitaire au large de la Libye. Crédit : Proactiva Open Arms
Le bateau est décoré d'un graffiti de l'artiste britannique Banksy représentant une fille portant un gilet de sauvetage et brandissant une bouée en forme de coeur. Crédit : Reuters
BOJA SUAREZ / AFP | Groupe de migrants venus des pays sub-sahariens arrivant sur l'île de Gran Canaria, en novembre 2005 (Photo d'illustration).
Des migrants en provenance du Maroc traversent le détroit de Gibraltar vers Tarifa en Espagne, en juillet 2018. Image d'illustration. Crédit : REUTERS/Jon Nazca
La frontière entre le Maroc et l'enclave espagnole de Melilla est équipée de barbelés denses. Crédit : picture alliance
Un sauvetage au large des Canaries. Crédit : Reuters