Italie

Les 176 migrants secourus par l'Ocean Viking ont débarqué mercredi 16 octobre au port de Tarente, dans le sud de l'Italie. Crédit : SOS Méditerranée
Drissa un jeune migrant malien regarde vers le centre d'hébergement de Halfar dans le sud de l'île de Malte. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
Image d'archives de migrants tunisiens arrivant à Lampedusa. Crédit : Ansa
Une partie de l'équipe du Black Post. De gauche à droite, Soumaila Diawara, Luca De Simoni, Sandro Medici, Kante Bangaly Fode, Sofonias Kassahun et Daouda Sarè. Photo : DR
Dans son cabinet de Palerme, le docteur Antonietta Lazarone aide les migrants torturés en Libye à étoffer leur dossier de demande d'asile.
Image d'archives de migrants interceptés en mer par les garde-côtes libyens, le 24 novembre 2017. Crédit : Reuters
Le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio a présenté un décret pour accélérer les procédures de rapatriement vers 13 pays "sûrs". Crédit : Reuters
Mauro Buccarello, Reuters | Les corps des victimes du naufrage sont placés dans des cercueils à Lampedusa, le 7 octobre 2019.
Image d'archives d'un navire des garde-côtes italiens à Lampedusa. Crédit : Ansa
Quarante migrants ont été secourus par l'Open Arms, dimanche 6 octobre. Crédit : capture d'écran Open Arms
L'Ocean Viking en escale à Marseille. Crédit : SOS Méditerranée
Photo d’archive du navire espagnol Open Arms au large de l’île italienne de Lampedusa. Crédit : Picture-alliance/dpa/F.Bungert