Italie

La capitaine du Sea-Watch Carola Rackete, le 19 juin 2019. Crédit : Twitter / @seawatch_intl
 Alertées par Frontex, les autorités italiennes ont pu arrêter les passeurs et diriger les migrants vers le centre d'accueil de Lampedusa. Crédit : capture d'écran Frontex.
The Sea-Watch 3 on the Mediterranean | Crédit : Picture-alliance/ROPI/SeaWatch
Pietro Bartolo veut mettre fin aux mensonges sur la migration | Photo: Ignacio Pereyra
Le Sea Watch en mer Méditerranée, en janvier 2019. Capture d'écran Twitter/Sea Watch
Le Sea Watch 3 en mer Méditerranée. Capture d'écran Twitter
Le Sea-Watch, fin décembre 2018. Crédits : Sea-Watch/Reuters
Matteo Salvini a déposé un nouveau décret-loi sur l'immigration. Crédit : Reuters
L'opération Sophia en mer Méditerranée. Crédit : DW
Dialogues mondiaux, migrants et réfugiés/wikimedia.org | Domenico Lucano, l'ancien maire de Riace, est accusé d'aide à l'immigration illégale.
Le Sea Watch 3 est de nouveau présent dans la SAR zone, le 10 juin 2019. Crédit : Reuters
© Cécile Debarge | L’arrivée des réfugiés sur le navire de la Guardia Costa au port de Palerme.