Malte

Des garde-côtes libyens au large de Syrte le 6 octobre 2016. Crédit : Reuters
Le Geo barents a été autorisé à accoster dans le port sicilien d'Augusta, mardi 28 décembre 2021. Crédit : Eloise Liddy, MSF.
Plus d'un millier de migrants sont retenus dans les deux centres de Marsa (photo) et Hal Safi à Malte (archive octobre 2019). Crédit : InfoMigrants
Le Sea Eye 4 a porté secours aux 400 passagers d'une embarcation en détresse dans la SAR zone de Malte. Crédit : Sea-Eye
Les trois hommes disent aujourd'hui regretter d'avoir tenté de rejoindre l'Europe. Crédit : Jelka Kretzschmar/Free Elhiblu3 Campaign
Le Geo Barents a porté secours, samedi 23 octobre 2021, à 100 personnes en détresse à bord d'un bateau en bois en Méditerranée. Crédit : MSF
Une équipe de sauveteurs du Sea Watch 3 approche une embarcation pour porter secours à des exilés en Méditerranée, le 1er août 2021. Crédit : Reuters
Les équipes du Sea-Watch 4 aident des personnes secourues à monter à bord. Crédit : Fabian Melber/Sea-Watch
Plus de 500 personnes s'entassent sur l'Ocean Viking, sous un soleil de plomb. Crédit : SOS Méditerranée / Flavio Gasperini
Laura, bénévole, et Tierno, couturier, à l’atelier du centre Dignity de Nicosie qui permet aux migrants de se former à la couture. Crédit : Juliette Gheerbrant/RFI
Les garde-côtes libyens tirent à balles réelles en direction d'un bateau de migrants, le 30 juin 2021. Crédit : Sea-Watch
Le voilier Nadir a porté assistance à 86 migrants en détresse en Méditerranée. Crédit : Sea-Watch