Nigéria

AP - Aleksandra Szmigiel | Eseosa Desalu, lors de son sacre en équipe aux 4x100.
L'immeuble de la cité HLM "Les Flamants" à Marseille, où trois migrants nigérians sont morts défenestrés. Crédits : Samia Ghali/Twitter
 "Hip-hop ou reggae, je fais de la musique comme elle me vient", affirme Obi. Crédit : Frank Loriou / Agence VU
Battu fin 2016 après 22 ans à la tête du pays, l'ex-président gambien Yahya Jammeh a d'abord refusé de quitter le pouvoir avant de céder sous la pression internationale et s'exiler en Guinée équatoriale début 2017. Crédit : REUTERS/Carlos Garcia Rawlins
Mahdi avec sa fille. Crédit : DR
James Osawe est arrivé en Italie il y a quatre ans / Source : Capture d’écran du reportage de la ZDF
Reza Jafari parle avec des demandeurs d'asile afghans près de la porte d'Aubervilliers, lundi 30 novembre 2020. Crédit : Julia Dumont, InfoMigrants
PIUS UTOMI EKPEI / AFP | Enfants camerounais réfugiés dans l'État de Cross River au Nigeria, en février 2018.
AFP / PIUS UTOMI EKPEI | Photo prise sur une rue de Benin City (dans l'Etat de Edo, au Nigeria), en mars 2017.
ROMAIN LAFABREGUE/AFP | Novembre 2019: 23 personnes impliquées dans un vaste réseau de prostitution doivent connaître le verdict dans leur procès. La sentence maximale est de 10 années de prison.
Le procès d'un vaste réseau de prostitution de femmes nigérianes s'est ouvert le 6 novembre au tribunal correctionnel de Lyon. ©Alcyone Wemaëre
ROMAIN LAFABREGUE / AFP | La salle d'audience avant le début du procès, le 6 novembre 2019. 23 personnes sont jugées en correctionnelle pour leur implication dans un vaste réseau de prostitution de femmes nigérianes.
Webpack App