Niger

Avec d'autres migrants, Amadou a parcouru 40km dans le désert (archives). Crédit : Picture alliance
Un groupe de migrants secourus en plein désert dans le nord du Niger par l'OIM en 2019. Crédit : OIM
© Boureima Hama, AFP | L'ouest du Niger est le théâtre d'attaques fréquentes de groupes jihadistes.
À Arlit, le confinement devient invivable pour les Subsahariens refoulés d'Algérie. Images envoyées par notre Observateur.
Plus de 250 migrants ont été secourus par l'OIM en plein désert entre la Libye et le Niger. Crédit : OIM
Catherine Guilyardi | Le camp du HCR à Hamdallaye, près de Niamey, au Niger, lors de son ouverture en avril 2019.
Un réfugié dans le centre de transit de Gashora au Rwanda (archives). Crédit : RFI
Moussa est bloqué à la gare routière d'Edirne après s'être fait volé ses affaires au moment de traverser le fleuve Evros. Crédit : Mehdi Chebil
fil twitter.com/cochetel | Fil twitter du HCR: photo datée du 4 janvier 2020 documentant l'incendie du camp de réfugiés du HCR près d'Agadez.
REUTERS/Denis Balibouse | Filippo Grandi s'est rendu au Niger, en Mauritanie et il est attendu au Burkina Faso (image d'illustration)
Photo d'archive (2018) de migrants à Agadez, au Niger. Crédit : Mehdi Chebil / InfoMigrants
AFP PHOTO/FAROUK BATICHE | Des migrants en provenance du Niger, en situation irrégulière en Algérie, dans la ville de Boufarik, en 2014.