Tchad

Déplacés internes, à Kaga Bandoro (Centrafrique), en novembre 2018. Crédit : Gaël Grilhot/RFI
Une famille de réfugiés soudanais du Darfour à Tripoli en Libye, en juin 2020. Crédit : HCR / Mohamed Alalem
Le 26 novembre 2020, plus de 400 migrants ont passé la frontière nigérienne. Crédit : OIM Niger
Ismail, au centre, est accompagné d’une quinzaine d’officiels et de policiers au moment de débarquer en France  | Source : Capture d’écran Channel 4 News
Un réfugié dans le centre de transit de Gashora au Rwanda (archives). Crédit : RFI
©HCR/Corentin Fohlen | Des femmes réfugiées soudanaises se reposent à l’ombre d’un arbre au camp de réfugiés, dans l’est du Tchad. (image d’illustration)
(Photo : UNHCR/H.Caux) | Les réfugiés soudanais sont massés à l'est du Tchad, à la frontière avec le Darfour.
Le centre de rétention administrative de Rennes. Crédit : Capture d'écran du compte Twitter de la Cimade
Les réfugiés apprennent le français dans une ancienne chapelle du couvent de Thal-Marmoutier, reconvertie en salle de classe. crédit : InfoMigrants
Abdelhaq, Tchadien de 23 ans, suit une formation d'apiculture avec l'aide de l'association Espero. Crédit : InfoMigrants
Un groupe de femmes déplacées dans la région de Borno au Nigéria. Crédit : OIM
Photo d'archive prise lors d'un entretien mené par un agent de l'OFPRA au Niger début 2018, avec un demandeuse d'asile. Crédit : Mehdi Chebil/InfoMigrants.
Webpack App