Vietnam

Des policiers britanniques examinent un camion frigorifique où 39 cadavres ont été découverts, près de Londres, le 23 octobre 2019. Crédit : Reuters
Après la découverte de 39 migrants morts dans un camion frigorifique près de Londres en 2019, les autorités britanniques ont annoncé un renforcement des frontières. Crédit : Reuters
Des habitants dans une rue inondée de Keur Massar, au Sénégal, le 8 septembre 2020. Crédit : Reuters
La police scientifique britannique inspecte le camion où ont été découvert 39 migrants vietnamiens morts d'asphyxie et d'hyperthermie à l'est de Londres, le 23 octobre 2019. Crédit : Reuters
Image d'archives d'une embarcation de migrants secourue le 16 mars 2020 dans la Manche. Crédit : SNSM de Calais et Marine nationale
Des proches de victimes, retrouvées mortes parmi 39 migrants vietnamiens dans un camion frigorifique près de Londres, accueillent leurs dépouilles dans la province de Nghe An, au Vietnam, le 27 novembre 2019. Crédit : Reuters
Les enquêteurs autour du camion où 39 cadavres de migrants vietnamiens ont été découverts à Grays, au Royaume-Uni. (Archive octobre 2019) : Crédit : Reuters
Les policiers estiment que de 1 500 à 2 000 pieds de cannabis ont pu être cultivés dans cette ferme située dans le Loiret. Crédit : Reuters
REUTERS/Peter Nicholls | Les enquêteurs autour du camion où 39 cadavres de migrants vietnamiens ont été découverts à Grays, au Royaume-Uni.
Des proches de John Nguyen Van Hung et John Hoang Van Tiep, retrouvés morts le 23 octobre parmi 39 migrants vietnamiens dans un camion frigorifique près de Londres, déplacent les cercueils transportant leur dépouille, dans la province de Nghe An, au Vietnam, le 27 novembre 2019. Crédit : Reuters
©AFP | Les enquêteurs autour du camion qui transportait 39 cadavres, à Grays (Royaume-Uni).
Des fleurs en hommage aux 39 migrants vietnamiens retrouvés à Greys, à l’est de Londres. | Photo: picture alliance / empics