Crédit : InfoMigrants
Crédit : InfoMigrants

Douze migrants vietnamiens et trois passeurs britanniques ont été arrêtés après avoir essayé de traverser la Manche pour rejoindre l’Angleterre.

Trois passeurs britanniques qui tentaient de rejoindre la Grande-Bretagne à bord d'une vedette de plaisance avec 12 migrants vietnamiens ont été interpellés jeudi 30 août au large de Boulogne-sur-Mer, dans le nord de la France, a indiqué la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, vendredi dans un communiqué.

Jeudi, en début de soirée, une opération inter-administrations "a permis le démantèlement d'un réseau de passeurs et empêché la traversée vers l'Angleterre de 12 migrants de nationalité vietnamienne et de trois passeurs britanniques", a précisé la préfecture maritime dans un communiqué cosigné par la préfecture du Pas-de-Calais.

La gendarmerie maritime a ainsi arrêté une "embarcation avec onze migrants et deux passeurs à bord à environ 1,5 milles marins (2,8 km) de la côte boulonnaise".

Au même moment, les policiers ont interpellé un passeur qui tentait de prendre la fuite à la nage et ont récupéré un migrant en difficulté. Les trois passeurs ont été placés en garde à vue.

La traversée de la Manche est particulièrement dangereuse en raison du trafic commercial, des courants et du froid. 

>> À relire sur InfoMigrants : La traversée de la Manche, "un piège avec des courants terribles et des vents violents"

Les Vietnamiens sont présents depuis plusieurs années dans le nord de la France. Nombre d’entre eux transitaient par la ville d’Angres, à une centaines de kilomètres de Calais, avant de rejoindre l’Angleterre. Au mois de mai, leur camp à Angres, surnommé "Vietnam city", a été rasé par les forces de l’ordre. Il comptait une cinquantaine de personnes.

Selon la préfecture maritime, 23 tentatives de traversées de la Manche ont eu lieu en 2016, 13 en 2017 et 7 en 2018.


 

Et aussi