AFP/Boris HORVAT | L'Aquarius à son arrivée à Marseille, le 29 juin 2018.
AFP/Boris HORVAT | L'Aquarius à son arrivée à Marseille, le 29 juin 2018.

L'Aquarius est à quai à Marseille, dans le sud de la France, sans pavillon, et aucun pays ne semble très pressé de lui en redonner un pour qu'il puisse reprendre sa mission : le sauvetage en mer des migrants qui tentent de rejoindre l'Europe. Leur secours est prévu par le droit international maritime. Pourtant, les pays européens ont bien du mal à trouver une position commune sur le sauvetage et la répartition des migrants recueillis par le bateau... Entre désaccords internationaux, questions de droit et craintes politiques : qui veut arrêter le sauvetage en mer des migrants ? C'est la question du jour.


Pour en débattre :
- Fabienne Lassalle, directrice de SOS Méditerranée.
- Ludovic Mendès, député LREM de Moselle, membre de la Commission des Affaires étrangères et coordinateur de la Commission des Affaires européennes, auteur d’un rapport sur l’Espace Schengen et la maîtrise des frontières extérieures de l’Union européenne.

Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi