Chamseddine à l'entrée du cimetière, à Zarzis. Crédit : InfoMigrants
Chamseddine à l'entrée du cimetière, à Zarzis. Crédit : InfoMigrants

Chamseddine Marzoug, un pêcheur de la région de Zarzis, dans le sud-est de la Tunisie, passe ses journées à s'occuper du "cimetière des inconnus". C'est là que ce Tunisien d'une cinquantaine d'années enterre les migrants dont les corps ont été rejetés par la mer. InfoMigrants est allé à sa rencontre.

 

Et aussi