Des enfants jouent devant un camp de l'Unicef au Liban. Crédit : Ansa
Des enfants jouent devant un camp de l'Unicef au Liban. Crédit : Ansa

Le célèbre club de football a annoncé mercredi avoir donné 6 millions d’euros en faveur des enfants réfugiés en Italie, en Grèce et au Liban. L’ancien joueur de l’équipe de France Lilian Thuram est l’ambassadeur de cette initiative.

Le Barça se montre généreux avec les enfants réfugiés. Le célèbre club de football FC Barcelone a annoncé mercredi 14 novembre avoir fait don de 6 millions d’euros à des programmes d'aide aux enfants réfugiés en Italie, en Grèce et au Liban.

>> À lire : Le difficile accès à l’éducation pour les enfants en exil

Lilian Thuram, ancien défenseur du club catalan et de l'équipe de France, a été nommé ambassadeur de ce projet. Il s’est rendu au Liban pour constater la mise en place des programmes soutenus par la Fondation Barça. Ces activités sont notamment basées sur le recours au football pour favoriser l'épanouissement et l'intégration des jeunes migrants.

"Très souvent on parle d'immigration, d'enfants migrants, de personnes sans papiers et en fait on oublie que chacun de nous avons besoin de vivre des émotions. Et on vit des émotions souvent par le jeu", a déclaré le joueur.

Depuis le lancement de ces programmes, il y a un an, plus de 14 000 enfants ont pu en bénéficier. Pour les organiser dans les camps de réfugiés, les écoles et les centres pour jeunes migrants isolés, la Fondation Barça est aidée par la Fondation Stavros Niarchos.


 

Et aussi